Comme le laissent apprécier les premiers mulets aperçus en pleine séance de tests, les faces avant et arrière de la majestueuse Mulsanne seront conservées pratiquement à l’identique, et la modification portera principalement sur l’empattement. Cette opération a évidemment pour but d’augmenter sensiblement l’espace dédié aux occupants arrière, mais répond aussi à d’autres critères, commerciaux ceux-ci : la demande des riches Chinois pour des berlines de plus en plus généreuses, pour des raisons de statut, et la concurrence féroce des Rolls-Royce Phantom (6,09 mètres) et Mercedes Classe S Maybach Pullman (6,49 m).

Et vous que pensez-vous de cette course à la longueur ?