L’emblématique sportive américaine sera d’ailleurs sans doute le dernier modèle Chevrolet à être dotée de technologies autonomes si l’on en croit les dires de Tadge Juechter, l’ingénieur en chef de Corvette dans une interview accordée à GM Authority. L’homme précisant même que «ses» voitures ne sont pas équipées d’un régulateur de vitesse adaptatif.

«Tous ces systèmes requièrent des capteurs additionnels à l’avant, ce qui peut gêner les flux d’air. Nous n’avons pas trop d’air, donc tout cela entre en ligne de compte dans la balance des attributs de la voiture».

L’ingénieur reconnaît toutefois qu’à terme ces technologies seront inévitables. Mais il les envisage plus comme une aide au pilote sur piste, une forme d’instructeur virtuel. Wait and see…