1. La première Ferrari ne s’appelait pas Ferrari

Bien qu’il ait quitté Alfa Romeo pour monter sa propre entreprise, Enzo Ferrari était toujours sous contrat avec le constructeur italien qui exploitait son nom pour son école de pilotage. Celui-ci ne pouvait donc pas utiliser son propre patronyme commercialement, et Ferrari dut donc trouver une autre appellation. La première voiture se nomma ainsi Auto Avio Costruzioni 815, abrégée en Tipo 815. Seuls deux exemplaires seront construits.

Tipo

2. Le blason est un hommage à un vétéran de guerre

Le cheval cabré ou Cavallino Rampante dans sa langue maternelle n’a pas été choisi par hasard par le fondateur. Il est un hommage à Francesco Baracca, illustre pilote d’avion de chasse de la première guerre mondiale qui, dit-on, a remporté plus de batailles que quiconque durant le conflit. Ferrari y ajoutera le fond doré, référence à sa ville natale, Modène.

ferrari-emblem

3. La marque a failli être acquise par Ford

Durant son existence, Ferrari a fait l’objet de plusieurs propositions d’acquisition. Celle qui a été la plus proche d’être conclue fut la proposition de Ford en 1963, qui avait mis 18 millions de dollars sur la table pour s’offrir la prestigieuse maison italienne. Une somme rondelette pour l’époque. Mais au dernier moment, Enzo Ferrari refusa de conclure l’affaire. Vexé, le constructeur américain mettra au point la GT40 pour battre les bolides rouges en piste.

GT40

4. Il existe des berlines et des breaks Ferrari

Fidèle lecteur de nos colonnes, vous le savez déjà : il existe des Ferrari 456 berlines et break. Construites spécialement à la demande du Sultan de Brunei, celles-ci ont été produites par Pininfarina avec l’aval du constructeur au cheval cabré. Le montant de la transaction reste inconnu, mais son montant devait être astronomique pour convaincre les dirigeants de la marque. En effet, quelques années auparavant, Enzo Ferrari lui-même avait refusé le projet Ferrari Pinin (conçu par… Pininfarina) qui préfigurait l’arrivée d’une berline dans la gamme, arguant qu’une Ferrari se devait d’avoir deux portes.

Venice sedan

5. La Scuderia Ferrari est l’écurie de tous les records

Impliquée en Formule 1 depuis les débuts de la discipline en 1955, la Scuderia Ferrari en est en toute logique l’écurie la plus titrée du haut de ses 16 titres mondiaux. Elle fut aussi la première à engranger 100 victoires dans la catégorie reine, le 8 juillet 1990 lors du Grand Prix de France remporté par Alain Prost. Elle est celle qui compte le plus grand nombre de victoires : 235. Elle est encore celle qui totalise le plus de Pôle Positions (219), le plus de meilleurs tours en course (248), le plus grand nombre de podiums (751) et le plus de doublés (83).

Scuderia