Renault vient en effet de racheter les 9,15% de parts détenues par Nissan dans la holding Alliance Rostec Auto, détentrice de 64,9% des parts d’AvtoVaz jusqu’alors partagées entre Renault, Nissan et Rostec, entreprise de promotion de la Russie à l’étranger.

Renault entend également poursuivre la recapitalisation de Lada pour un montant total de 1,2 milliards d’euros. Avec ses nouveaux produits tels que la nouvelle Vesta, sa variante break SW, et le petit SUV X-Ray, Lada devrait recommencer à générer des bénéfices dès l’exercice 2018.