C'est en tout cas ce qu'a annoncé le gouvernement slovène, sans que l'info n'ait été confirmée par Magna pour l'instant. Les Canadiens consentiraient ainsi à un investissement d'1,21 milliard d'euros pour leur nouvelle unité d'assemblage d'une capacité de 100.000 à 200.000 voitures par an. De quoi générer quelque 6.000 emplois dans la région.

Cette nouvelle usine viendra renforcer la production de l'usine historique Magna Steyr, située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière, saturée. Elle produit en effet le Mercedes Classe G depuis plusieurs années, mais aussi la BMW Série 5 et accueillera prochainement le futur roadster BMW-Toyota et le crossover électrique Jaguar I-Pace.