Concrètement, cette Audi TT se présente avec une livrée «rouge et noir» qui ne laissera pas la chanteuse Jeanne Mas indifférente. Mais, au-delà de ces couleurs, c’est bien sûr le kit carrosserie qui distinguera un TT classique d’un TT signé ABT. Ce kit comprend notamment une jupe avant, des coques de rétroviseurs spécifiques, un bas de bouclier arrière faisant office de diffuseur et intégrant une quadruple sortie d'échappement, des jantes noires de 20 pouces et un aileron arrière fixe. Ce dernier remplace donc la version rétractable du modèle de série.

Evidemment, sous le capot de ce TT, on retrouve un moteur profitant du kit ABT Power. Le résultat ? Le bloc essence 2.0 TFSI originel voit sa puissance grimper de 230 à 310 chevaux et son couple passer de 370 à 440 Nm, soit les valeurs du futur TTS attendu au printemps prochain. Avec pareil moteur, si l’on est donc sûr de gagner quelques dixièmes en affrontant le chrono, on peut également réaliser une affaire intéressante, la reprogrammation étant facturée 2.349 euros en Allemagne. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, ABT annonce pour ce TT une consommation de 6,4l/100km.

Cette Audi TT revue et corrigée par ABT vous impressionne-t-elle ?