Cela tombe bien d'ailleurs car la puissance du bloc 1,6l d'origine Toyota reste fixée à 136 chevaux tandis que le bloc 1,8l suralimenté affiche toujours 220 chevaux. Cela permet néanmoins à ce poids plume d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,9 secondes voire carrément en 4,1 secondes pour la version la plus puissante.

Mais comment Lotus est-il parvenu à réduire encore la masse de la petite Elise ? Grâce à l'usage du carbone et un travail d'ampleur sur de très nombreuses pièces. Structure, capot moteur, batterie, sièges baquets, aileron arrière, support de levier de vitesse etc. Tout y est passé ! Un travail qui se traduit aussi par quelques légers changements esthétiques inspirés de l'Exige.