Énergie

Le gouvernement allemand d’accord pour mettre fin aux autoroutes illimitées

C’est presque passé inaperçu : les ministres fédéraux de l’écologie en Allemagne se sont mis d’accord pour acter la fin des autoroutes à vitesse illimitée. Un tournant historique.

Écrit par David Leclercq | 10/06/2022

Certains observateurs qui affectionnent l’automobile diront certainement que tout fout le camp depuis quelques mois. En effet, ce mercredi 8 juin 2022, les eurodéputés ont entériné la décision de la Commission européenne pour interdire la vente de nouvelles voitures à moteurs thermiques dès 2035 et, il y a quelques jours, c’est à l’occasion du sommet sur les enjeux climatiques et environnementaux que les différents ministres de l’Écologie des différents Länder allemands (les régions) se sont mis d’accord pour refermer l’ère des autoroutes illimitées. Tout un symbole !

Il faut noter que seulement 2 Länder ont émis des réserves sur cette sortie des portions illimitées. En effet, la Bavière, un territoire connu pour la présence de Porsche, BMW et Audi, et la Rhénanie du Nord-Westphalie ont simplement indiqué que, selon eux, la fin des autoroutes illimitées n’aurait qu’un effet limité sur les émissions. Mais il n’y a pas eu plus de protestation que cela.

Publicité

Pourtant, au départ, lors de la prise de fonction du chancelier allemand, Olaf Scholz, il n’était pas question de toucher à cette exception germanique. Mais l’homme a fait alliance avec les écologistes au sein de son gouvernement (SPD, FDP et Verts) et le sujet est régulièrement revenu sur la table ces derniers mois et ces dernières semaines, notamment par l’intermédiaire de l’Agence Internationale de l’Énergie qui, dans le contexte actuel de crise énergétique, a même invité l’Allemagne à réduire la vitesse sur ses autoroutes pour économiser du carburant.

Quelle limite de vitesse ?

Autobahn

Maintenant que tout le monde semble d’accord pour imposer des limites de vitesse sur tout le réseau (les portions illimitées se sont déjà réduites fortement ces dernières années), il reste à voir quelle limite de vitesse sera imposée sur l’autobahn allemande ? Du côté des Vertes, on prône évidemment une limite à 120 km/h, car cela permettrait selon de savants calculs d’économiser 2,6 millions de tonnes de CO2, contre « seulement » 1,9 million de tonnes pour une vitesse de 130 km/h.

On ignore quelle option sera suivie par le gouvernement, mais il y a des chances que ce soit le 120 km/h qui l’emporte, car cette limite est déjà largement répandue sur les portions limitées. On se demande ce qu’en penseront les Allemands ? Peut-être pas grand-chose après tout, car, avec l’arrivée de la voiture électrique, les vitesses maximales des véhicules sont de plus en plus bridées à 180 km/h, quand ce n’est pas moins. À suivre…

Les biocarburants aussi sur la sellette

Le sommet des ministres de l’Écologie n’a pas statué que sur les autoroutes illimitées. En effet, cette rencontre a aussi débouché sur un accord pour ne plus utiliser de biocarburants issus de plantes cultivées, comme l’a annoncé de manière très officielle la ministre fédérale de l’Environnement, Steffi Lemke (Verts). Une décision qui fait naturellement suite aux tensions actuelles sur le monde agricole et qui anticipe les futures envolées de prix et risques de pénuries alimentaires. La production d’E85 sera donc plafonnée tout comme les additifs dans les carburants pétroliers. Les temps changent…

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures