Dans cette rubrique, nous vous présentons souvent des prototypes de développement plus ou moins avancés. Avant d’en arriver à ces étapes, les constructeurs automobiles passent par des « mules » qui permettent de tester certaines pièces sur des modèles existants. Ce qui semble être le cas de cette Toyota Yaris.

Mule

Certains détails permettent donc de distinguer cette « mule » d’une Toyota Yaris ordinaire : ses ailes plus larges, son radiateur avant, ses feux provisoires ou encore ses jantes spécifiques. Le tout emballé dans une carrosserie au camouflage funky qu’on n’avait encore vu que sur la Toyota Supra auparavant.

Yaris

Alors, que cache donc cette mystérieuse « mule » ? On peut penser à une nouvelle petite sportive coupé, à un successeur de la MR2 ou plus simplement à la future génération de Yaris. Mais pour en avoir la certitude, à défaut de travailler dans le département développement chez Toyota, il faudra encore se montrer patient.