Le Salon de l’Auto menacé!

|

Les organisateurs des principaux événements ayant lieu sur le plateau du Heysel à Bruxelles sont inquiets. Ils l’ont récemment fait savoir dans un communiqué de presse commun. L’objet de leur inquiétude ? La construction du nouveau stade national. 

A l’origine de ce communiqué, il y a la FEBIAC (Fédération Belge de l’Automobile et du Cycle) qui est responsable du Salon de l’auto et la société FISA qui organise Batibouw, le Salon des vacances et le Salon de l’alimentation. Selon eux, la construction du nouveau stade pourrait menacer tout un secteur porteur d’emplois.

En effet, les organisateurs de ces salons estiment que le nouveau stade national prévu sur le parking C du Heysel pourrait avoir un impact négatif sur l’ensemble des événements (surtout ceux planifiés en soirée !) qui se dérouleraient dans les palais voisins. En gros, quand il y a trop d’évènements en même temps, il n’y a pas assez de places de parking disponibles. Les visiteurs sont donc moins motivés à s’y rendre. Enfin, la FEBIAC et la Fisa aiment à rappeler que les salons qui se déroulent à Brussels Expo drainent chaque année près de 2,5 millions de visiteurs. 

Concrètement, les deux sociétés aimeraient donc qu’une étude objective sur la mobilité des projets en cours sur le plateau du Heysel soit confiée sans délai à un bureau indépendant. Elles réclament aussi la garantie que le gestionnaire de l’infrastructure où se tiennent les salons soit aussi le gestionnaire des parkings. Dossier à suivre...

Pensez-vous aussi que le nouveau stade nuira à la mobilité et à l’emploi ?