24h de Spa-Francorchamps: Laurens Vanthoor place l’Audi #1 en pole

|

Au terme d’un tour d’exception, Laurens Vanthoor a réalisé la pole position pour la 66e édition des Total 24 Hours of Spa au volant de l’Audi #1 du Belgian Audi Club Team WRT. Comme l’an dernier, Alessandro Pier Guidi s’élancera depuis la deuxième position sur la grille de départ au volant de la Ferrari #50 du team AF Corse, la plus rapide des voitures de la catégorie Pro-Am. Le troisième meilleur temps de la Superpole a été réalisé par le pilote néerlandais Stef Dusseldorp au volant de la Mercedes #85 de l’équipe HTP Motorsport. Treize voitures ont terminé groupées dans la même seconde. Les vingt GT3 qui ont participé à la Superpole de ce vendredi se sont montrées plus rapides que la pole position de l’an dernier.

Les vingt concurrents les plus rapides des séances qualificatives de jeudi se sont élancés sur la piste avec un intervalle de vingt secondes et chaque pilote a effectué deux tours chronométrés. Rapidement, il est apparu que le second tour sur les 7 kilomètres du circuit ardennais allait s’avérer le plus rapide pour tous les concurrents. Juste avant le début de cette Superpole, une légère pluie s’abattait sur le circuit mais les conditions de piste se sont améliorées progressivement. 

Le fil rouge de la séance

Steven Kane, le pilote de la Bentley #7 de M-Sport, était le premier à signer un chrono en 2’19, mais ce temps était rapidement amélioré par Stef Dusseldorp sur la Mercedes #85 du team HTP Motorsport. Le Néerlandais, auteur du 18e temps jeudi, était le premier pilote à descendre ce week-end sous la barre des 2’19. Son chrono de 2’18.934 semblait s’avérer difficile à battre jusqu’à ce que Laurens Vanthoor et Alessandro Pier Guidi sortent la grosse artillerie. Il devenait clair que l’un d’eux allait s’élancer depuis la pole ce samedi.

Laurens Vanthoor était le premier à franchir la ligne d’arrivée, avec un chrono de 2’18.710. Pier Guidi réalisant le meilleur temps absolu dans le premier secteur, le pilote du Belgian Audi Club Team WRT devait patienter et attendre le chrono de l’Italien pour connaître le verdict de cette Superpole. Malgré un ultime secteur plus rapide une fois encore, la Ferrari AF Corse échouait à 0.046 du but. A domicile, Laurens Vanthoor signait donc la pole position pour l’épreuve-phare des Blancpain Endurance Series. 

Analyse

Alors que l'on s'attendait à une lutte entre McLaren d'un côté, et Mercedes de l'autre, avec éventuellement BMW montrant le bout d'un capot, c'est au final Vanthoor qui prenait sa revanche sur 2013. Rappelez-vous, l'an passé, Laurens était sorti dans son tour rapide. Cette fois-ci, le belge a résisté à la pression et placé du même coup sa belle et véloce R8 en haut de la hiérarchie des temps.

Derrière, McLaren n'a jamais fait illusion. Il faut dire que les représentantes de Woking avaient perdu un joker la veille lorsque Parente pulvérisait sa voiture au double gauche.

A noter la bonne tenue de la Bentley de Steven Kane, finalement 6è temps!

Réactions

Laurens Vanthoor (Audi #1 Belgian Audi Club Team WRT): “Lorsque j’ai franchi la ligne d’arrivée, je savais que j’avais fait un bon tour, mais je ne m’attendais vraiment pas à ce que mon chrono s’avère suffisant pour remporter la pole. Lorsque mon ingénieur m’a dit que j’étais ‘P1’, j’ai été assez surpris. C’est fantastique d’être en pole pour un pilote belge dans un team belge au cours de la plus importante course de l’année en Belgique. Mais ce n’est rien par rapport à ce qui nous attend samedi et dimanche. La course s’annonce très difficile. Je pense qu’au moins quinze voitures peuvent revendiquer la victoire.”

Alessandro Pier Guidi (Ferrari #50 AF Corse, 1er Pro-Am): “Je dois remercier le team car il m’a offert une voiture fantastique pour cette Superpole. Je suis assez satisfait de mon tour même si le deuxième secteur ne fut pas parfait. Cela m’a probablement coûté la pole. Mais je suis malgré tout heureux d’être en première ligne. Comme l’an dernier. Et cette fois, je le promets, je vais essayer de prendre un départ parfait.”

Stef Dusseldorp (Mercedes #85 HTP Motorsport): “Jeudi, je n’avais pas réussi à accomplir un tour optimal dans chaque secteur. Et j’espérais donc bien pouvoir faire mieux aujourd’hui. Signer le troisième temps dépasse cependant mes attentes. Evidemment, cela ne constitue en rien une garantie pour la course. Ce sera très dur, mais nous savons que la vitesse est là.”

 

Pour ne rien manquer de la course:

Suivez nous sur twitter: twitter.com/spa24hours

Notre site: 24hspa.wordpress.com