Arthur revend ses parts de Coyote et réalise l’affaire du siècle

|

Le fabricant d’avertisseurs de radars, Coyote, est arrivé à un tournant de son histoire. En effet, cette entreprise dont les produits se vendent comme des petits pains vient de voir ses premiers investisseurs revendre leurs parts. Celles-ci étaient dans les mains de la famille Benetton et d’Arthur, le célèbre présentateur télé.

Ce sont les fondateurs de Coyote, Jean-Marc Van Laetehm et Fabien Pierlot, qui ont repris au final les parts lâchées par ces deux investisseurs ; ceux-ci ayant le désir de sortir du capital pour prendre leur plus-value. On peut les comprendre...

En effet, selon BFM TV, cette revente permet au holding AW Equity d’Arthur de tripler sa mise de départ de 4 millions d'euros ; l'entreprise étant désormais valorisée à près de 120 millions d'euros contre seulement 40 millions il y a 5 ans. Pour la famille Benetton, cette revente est encore plus conséquente ; ce clan détenant 50 % de la société Coyote.

Concrètement, aujourd’hui, les fondateurs soutenus par le Groupe HLD détiennent 80 % des parts de l'entreprise. Et, suite au départ du big boss Didier Quillot, c’est désormais Fabien Pierlot qui se retrouve aux commandes de Coyote.  

Les nouveaux projets de Coyote ? Ils sont nombreux. L’entreprise a l’ambition de s’implanter sur des marchés comme l'Italie, l'Allemagne et l'Espagne, de prendre part aux développements de la voiture connectée et, enfin, de trouver des passerelles et des partenariats avec les assurances automobiles.

Et vous, investiriez-vous vos économies si cette entreprise entrait en bourse ?