Ford se met à l’auto-partage

|

Cet été, si vous passez par Londres, vous découvrirez peut-être le service d’auto-partage que Ford expérimente depuis peu. Baptisé GoDrive, celui-ci a l’ambition de venir troubler les solutions offertes par Uber et BlaBlaCar.

Concrètement, Ford met à la disposition des Londoniens une flotte de 50 véhicules. Elle est constituée de Focus électriques et de Fiesta animées par le trois cylindres EcoBoost de 1 litre. Pour l’heure, ces voitures sont stationnées dans 20 endroits différents de la capitale britannique. Et dès que l’inscription de l’utilisateur est confirmée, celui-ci peut réserver une Ford et la déverrouiller à l’aide d’une application sur son Smartphone. Ford garantit enfin une solution de parking et propose une tarification à la minute incluant les frais de carburant et de péages.

Ford n’en est bien sûr pas à sa première expérience. En Allemagne et aux Etats-Unis, ce service d’auto-partage est opérationnel depuis quelques mois et rencontre un certain succès. D’ailleurs, d’après Ken Washington, le vice-président de Ford Research and Advanced Engineering, ce succès s’explique surtout par l’idée que les villes deviennent de plus en plus encombrées et que les citadins sont ouverts à de nouveaux modes de transport pour optimiser leur mobilité.

GoDrive fait partie des 25 expériences Smart Mobility de Ford. Grâce à elles, la marque compte employer la technologie et l’innovation pour parvenir à franchir une nouvelle étape en termes de connectivité, de mobilité et de véhicules autonomes.

Et vous, aimeriez-vous profiter un jour de ce service d’auto-partage ?