Taxer le diesel ? Une mesure criminelle !

|

Parmi les mesures prises par le gouvernement de Charles Michel, il y en a qui risquent bien de faire grincer les dents des automobilistes. Il s’agit de celles relatives au prix du diesel et celles liées à la sécurité routière. La coalition de centre-droit justifie ses décisions en évoquant d’un côté la santé publique et de l’autre la réduction du nombre de tués sur les routes de 50% d'ici 2020.

En ce qui concerne le diesel en tout cas, le gouvernement fait assurément fausse route. Et il faut le crier haut et fort car visiblement, «Michel 1er», comme la plupart des Belges, l’ignore encore : les nouveaux moteurs essence, à injection directe, émettent beaucoup plus de particules fines que les diesels actuels. D’après les experts du FNRS, ces particules sont déjà responsables de 5.000 à 10.000 décès par an. Il serait donc absolument fou et même criminel de favoriser l’essence par rapport au diesel. Mais c’est malheureusement ce que le gouvernement «suédois» s’apprête à faire. Il faut dire qu’une augmentation de cinq centimes par litre de diesel à la pompe permettrait à l’Etat d’encaisser plus de 100 millions d’euros par an. Ceci expliquant évidemment cela…

D’un autre côté, pour diminuer le nombre de tués (pour compenser les morts que va engendrer la multiplication des moteurs essence à injection directe sur nos routes !?), le gouvernement va donner à la police les moyens de lutter contre l'agressivité au volant et la conduite dangereuse, en intensifiant notamment les contrôles d’alcool, de consommation de drogues et, bien sûr, d’excès de vitesse.

Et vous, craignez-vous pour votre santé si le gouvernement favorise l’utilisation des voitures à essence ?

Réaction de l'auteur suite à vos commentaires ci-dessous :
"Bonjour, étant l'auteur de cet article, je suis heureux de voir qu'il a suscité autant de réactions. Elles prouvent en tout cas que très peu de gens sont au courant des énormes problèmes d'émissions de particules fines engendrés par les nouveaux moteurs essence. Certes, les vieux diesels sont une catastrophe pour la santé mais les nouveaux moteurs essence injection directe sont encore bien pires. Et c'est au moment où les constructeurs rendent les diesels enfin nettement plus propres que l'on va pousser les gens à passer à l'essence, infiniment plus polluante en termes de particules fines que les diesels Euro6. Donc, que ceux qui ignorent ce problème se renseignent avant de critiquer cet article. Au début, je n'y croyais pas non plus. Mais j'ai interrogé des constructeurs automobiles et aucun n'a été en mesure de démentir les chiffres vraiment très inquiétants en ma possession. Aujourd'hui, si je dois choisir entre un diesel Euro6 ou un essence Euro6, en termes de santé publique, je n'hésite pas un seul instant: j'opte pour le diesel. Et pourtant, j'ai été un des premiers à critiquer les pollution des diesels: c'est en effet une honte qu'on ait favorisé ce carburant pendant autant d'années, nous allons en payer le prix longtemps, surtout les citadins. Mais ce n'est pas une raison pour faire pire maintenant ! Merci en tout cas pour vos nombreuses réactions."