Devez-vous payer des taxes à la vente d’un véhicule de collection?

Les voitures anciennes sont souvent achetées au titre d’investissements. Que faire donc lorsque vous achetez une voiture ancienne à titre privé et que vous la revendez plus tard en réalisant un profit? Devez-vous payer des taxes sur la plus-value réalisée?

Ces dernières années, de nombreuses voitures de collection ont vu leur valeur augmenter. Dans quelle mesure les impôts peuvent-ils vous demander d’acquitter une taxe lorsque vous revendez avec profit une voiture qui, depuis que vous l’avez achetée, a pris de la valeur?

En principe vous n’êtes pas taxé

Si vous revendez avec profit une voiture de collection en tant que particulier, cette plus-value n’est en principe pas imposable dans le cadre des revenus déclarés à titre personnel. Le profit réalisé reste donc net d’impôt. Cela nécessite simplement que cette vente soit effectuée dans le cadre normal d’une cession de biens privés, et que votre voiture de collection ne relève pas d’un usage professionnel ou commercial.

Il y a des exceptions

Ce qui précède n’est pas valable si vous achetez des voitures anciennes, les gardez peu de temps, et les revendez avec l’intention de réaliser un profit. Dans ce cas vous devez payer des taxes sur les plus-values réalisées. Celles-ci représentent 33% du montant des plus-values en question.

Une vente d’entreprise

Si vous achetez des voitures de collection via une société, d’autres règles s’appliquent alors. Dans ce cas, votre entreprise aura à payer des impôts sur la plus-value réalisée. Si vous achetez et vendez des voitures de collections dans le cadre d’une activité de négoce, dans ce cas également les transactions sont imposables.

Vous êtes à la recherche d'une belle voiture classique? Vous pouvez trouver garantie sur www.autoclassic.be