Crash d’une McLaren : excès de vitesse ou pneus usés ?

Si vous n'êtes pas riche, n'avez pas d'amis bien nantis, et n'êtes pas un journaliste d'engins motorisés ni même un présentateur d'émission sur les grosses cylindrées, la seule manière pour vous de conduire une grosse voiture est d'en louer une. C'est souvent très cher, et comme l'a découvert un gars de Seattle, les choses ne se passent pas toujours comme prévu.

D'après Rick Johnson, porte-parole du second district de l'Etat de Washington, la voiture (qui roulait dans un tunnel) aurait simplement roulé trop vite sur le tarmac mouillé.

Le conducteur prétend, lui, que ce n'est pas la vitesse mais l'état des pneus, qui a causé l'accident. La voiture a pris de nombreux chocs, et est en piteux état. Point positif, le conducteur est sauf -reste à savoir si ses déclarations tiennent la route. Si l'enquête confirme l'excès de vitesse, son compte en banque va lui aussi prendre un choc.