Publi

Voulez-vous faire de réelles économies ? Optez pour une Toyota hybride

Écrit par Toyota | 07/07/2020

En Belgique, la déductibilité fiscale détermine bien souvent le choix de véhicule des indépendants et des entreprises. Mais pour ceux-là, et tout autant pour les particuliers, un facteur bien plus important devrait être pris en compte : le coût réel de possession de la voiture.

Depuis le 1er janvier 2020, seuls les véhicules électriques et quelques hybrides rechargeables sont déductibles à 100%. Pour les entreprises et les indépendants qui doivent faire des frais, c’est plutôt séduisant. Mais qu’on soit particulier ou en société, lorsqu’on choisit son véhicule en faisant réellement attention à son portefeuille, il y a bien d’autres critères auxquels il faut être attentif : au-delà du prix d’achat, des taxes et des assurances, il y a le coût des entretiens, les dépenses liées à la consommation réelle de carburant ainsi que, pourquoi pas, la valeur de revente du véhicule (ce qu’on appelle la valeur résiduelle).

Ce n’est donc pas parce qu’un véhicule est déductible à 100% que son coût réel de possession (Total Cost of Ownership ou TCO, en anglais) sera faible, loin de là.

Fiabilité : critère essentiel

Pour commencer, si on compare la gamme Toyota hybride à certaines concurrentes hybrides rechargeables, les Toyota sont entre 10.000 et 15.000 € moins chères. De plus, de nombreuses études ont démontré la fiabilité du constructeur japonais. La dernière enquête de Test Achats a propulsé Toyota au sommet de la fiabilité, tout comme le magazine français Auto Plus. Ce dernier précise même que « les produits hybrides phare de Toyota affichent une santé éclatante ». Au moment des entretiens mais aussi de la revente, il s’agit d’un critère essentiel !

Conso sur papier vs. conso réelle

Enfin, l’une des dépenses les plus importantes est à chercher du côté des ravitaillements en carburant. Là aussi, il a été prouvé, à l’usage, qu’une Toyota hybride consomme quasiment ce qui a été annoncé sur papier*. On ne peut pas en dire autant des hybrides rechargeables pour lesquelles d’autres données doivent entrer en compte : le collaborateur/client joue-t-il vraiment le rôle de la recharge ? A-t-il une installation de recharge adaptée ? En tant que société, dois-je investir dans des bornes de recharge ? Bref, la recharge – tout comme le fait de ne pas recharger son hybride rechargeable, d’ailleurs – implique énormément de dépenses qu’il faut inclure dans le calcul dynamique du coût total de possession.

En conclusion, quel que soit leur mode d’utilisation, il semble bien que les Toyota hybrides soient les véhicules les plus propres ! Pour preuve : en 2018 et 2019, Toyota était le constructeur dont les rejets de CO2 moyens sur l’entièreté de sa gamme étaient les plus bas au monde ! Et pour le Groupe Toyota/Lexus, cela fait 8 ans que ça dure !

Hybrid

*Selon le site web praktijkverbruik, qui relève les consommations réelles de ses clients (qui entrent le kilométrage du véhicule à chaque plein), un BMW X3 xDrive30e hybride rechargeable (àpd 57.900 € TVAC) consomme 7,41 l/100 km contre 2,1 l/100 km sur papier. Un Toyota RAV4 2.5 VVT-i Hybrid AWD-i (àpd 44.940 € TVAC[i]) consomme 6,65 l/100 km contre 5,8 l/100 km sur papier. CQFD !

[i] Il existe déjà un Toyota RAV4 Hybride à partir de 38.700 € TVAC.

Réseaux sociaux

N'hésitez pas à partager cet article

Mots-clés

Retrouvez les mots-clés liés à cet article

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Toyota neuves à vendre sur Gocar.be


Trouvez votre voiture aujourd'hui

Toyota d'occassion à vendre sur Gocar.be

Prix Toyota neuves avec options et équipement de séries

AURIS

Toyota

AURIS

A partir de 21.630 €

AVENSIS

Toyota

AVENSIS

A partir de 28.230 €

AYGO

Toyota

AYGO

A partir de 11.810 €

Professionnels à la une

Liste des concessionnaires Toyota

Nos partenaires