ESSAI VW Golf TGI : La référence met le gaz !

|

La référence du marché belge propose quasiment tous les types de motorisations : diesel, essence, électrique, hybride plug-in et même CNG ! Alors, crédible ou pas la Golf au gaz naturel ?

Remonter à bord d'une VW Golf m'a rappelé les dires d'un collègue à propos d'un autre modèle de la marque : «Les curseurs sont tous sur le point 0 de référence». En résumé, la Golf est objectivement une bonne voiture ! Oui mais voilà ce que disent les éternels insatisfaits : motorisée par un diesel, ses émissions sont dangereuses pour la santé. En essence, le CO2 détruit l'atmosphère. à l'électricité, il est impossible de partir en vacances. En hybride, le prix d'achat commence à être élevé... Et voilà ce que nous lui répondrions, en deux mots : gaz naturel ! La différence de prix à l'achat par rapport à une motorisation essence équivalente reste faible, tout comme le prix à la pompe. L'autonomie, surtout dans ce cas, en frôlant les 1.300  km, s'avère grandiose. Et enfin (surtout ?) les rejets de CO2 sont moindres que ceux des carburants traditionnels et les rejets de particules fines quasiment nuls !

La preuve par Golf

En comparaison avec une 1.4 TSI de 125 chevaux, le modèle TGI coûte environ 2.500 euros plus cher, tout en proposant 15 chevaux de moins. Pour les chevaux, ce n'est franchement pas grave, surtout avec la boîte automatique DSG à 7 rapports à la baguette. Pour la différence de coût à l'achat, c'est autre chose... Mais en roulant un maximum au gaz, avec une autonomie de 300 à 400 km pour un réservoir de 15 kg, vous aurez vite récupéré votre investissement… surtout qu’en janvier et février, vous recevrez une prime de 1.000 euros pour l’achat d’une voiture CNG !.

Côté pratique, ce réservoir ne prive pas du volume de coffre habituel mais il faudra se passer de la roue de secours... Et côté autonomie ? VW a eu la bonne idée ne pas toucher au réservoir d'essence de 50 litres pour avoir le luxe de parcourir facilement 800 km avant de trouver une pompe CNG ! Alors, gazé, l’insatisfait !? 

Comment ça roule ?

Comme dans tout véhicule pouvant être alimenté au CNG, le démarrage s'effectue à l'essence. Mais le gaz prend vite le relais jusqu'au dernier gramme ! En effet, il est impossible de passer manuellement en mode essence. Inutile de toute façon! Mais pourquoi ne pas avoir mis plus de réservoirs de gaz et moins d'essence ? Car le développement sur le véhicule serait alors trop important et cela se ressentirait dans le prix d'achat... Mais 350 km au gaz en moyenne, ce n'est déjà pas si mal. Et avec les yeux rivés au tableau de bord pour surveiller l'autonomie, pas d'inquiétudes car la lisibilité est exemplaire : selon qu'on roule au gaz ou à l'essence, l'affichage s'adapte (kg/100km ou l/100km) et l'autonomie des deux carburants est toujours disponible. Pas de mauvaise surprise, donc !

Au gaz, sous les 3.000 tr/min., le silence impressionne. Mis à part cela, les différences avec un moteur essence traditionnel semblent inexistantes et avec 110 chevaux, l'agrément de conduite ne s'est pas envolé. Surtout avec la boîte DSG... Mieux encore : avec le poids supplémentaire logé à l'arrière, cette Golf paraît encore plus équilibrée et collée à la route !

 

CONCLUSION

Les éternels insatisfaits pourraient bien avoir du mal à trouver un défaut à cette Golf TGI !




La Golf TGI en quelques chiffres

Moteur : 4 cylindres turbo essence ; 1.395 cc ; 110 ch. entre 4.800 et 6.000 tr/min ; 200 Nm entre 1.500 et 3.500 tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : Auto DSG 7 rapports.

L/l/h (mm) : 4.255/1.790/1450

Poids à vide (kg) : 1.395

Volume du coffre (l) : 380

Réservoir (l) : 50 + 15 kg CNG

0 à 100 km/h (sec.) : 10,6




Points positifs

Autonomie globale

Moteur toujours agréable et polyvalent

Équilibre sur route

Coffre préservé

Point négatif

Autonomie au gaz




Prix : 26.630,01 € TVAC

Puissance : 110 ch

V-max :  194 km/h

Conso. Mixte (CNG) : 5,3l/100km (3,4kg/100km)

CO2 (CNG) :  124 (92) g/km