ESSAI Toyota Yaris GRMN : La surprise du Nürburgring

Lorsque Toyota nous a invité pour l'essai de sa Yaris GRMN, nous avions cru à une simple « sortie » marketing. Il n'en est rien. C'est une perle, hors et sur la piste !

C'est vrai quoi, Toyota joue à fond la carte du véhicule hybride "écolo" et ici il se relancerait dans l'auto sportive pure et dure ? Ce qu'il faut comprendre, c'est que le sport automobile et son image de perfection technique sont complémentaires, a fortiori quand on s'appelle Toyota. Les championnats d'endurance pour l'hybride, le rallye pour l'image populaire d'une Yaris connue dans le monde entier...



Voilà le projet. Côté Yaris, voici la version GRMN (pour Gazoo Racing tuned by Master of Nürburgring !) qui, on peut vous l'assurer, est tout sauf un miroir aux alouettes ! Cela commence par la fiche technique. Un moteur 1.8 dopé par un compresseur mécanique pour obtenir une puissance de 212 chevaux. Et surtout, une caisse de 1.135 kg qui promet un sacré rapport poids/puissance. Aux quatre roues, des amortisseurs hautes performances Sachs et des jantes en alu forgé de 17 pouces chacune plus légère de 2 kg par rapport aux roues "normales". Autant de poids en moins sur les masses non suspendues. Pour rigidifier la structure, des barres anti-rapprochement à l'avant et à l'arrière et des barres antiroulis plus épaisses. Côté freins, des disques spécifiques et des étriers 4 pistons à l'avant !

Parmi les meilleures de sa catégorie

A bord, l'ambiance est évidemment sportive. Ici, il y a du bon et du moins agréable. Le bon, l'excellent même, ce sont les sièges baquets en alcantara. Parfaits de maintien, confortables à souhait. Le petit volant aussi, agréable au toucher et qui tombe bien en mains. Les pédales reçoivent de l'alu, les compteurs adoptent un look sportif. Ça c'est pour le positif. Ce qui l'est un peu moins, c'est que les sièges sont implantés trop hauts (un problème lié aux airbags homologués pour la version normale) et le volant qui ne coulisse pas assez en profondeur. Bref, pour les grands gabarits, la position n'est pas idéale.

Avec 212 chevaux sous le capot, pas d'autre option que de monter sur un circuit ! Et là, c'est la révélation. La boîte manuelle renforcée (6) n'est sans doute pas la mieux guidée mais son étagement est parfait. Démarrage, le son rauque qui s'échappe de la sortie centrale arrière épate les badauds. Le moteur pousse sans fin jusqu'à la zone rouge et ses 6.800 tr/min. Le compresseur mécanique n'est pas étranger à la force de l'accélération.

Plus que les performances chrono, c'est le comportement de la Yaris qui va nous bluffer. Stable en ligne droite (l'aileron à l'arrière aide), c'est la courbe qui révèle le caractère entier de la bombinette. Avec le différentiel autobloquant Torsen, le pilote peut repousser ses limites en replaçant l'auto sur la bonne trajectoire dès la reprise d'accélération. Pas de pompage pour les suspensions, pas de sous-virage excessif. La mise au point de ce modèle exclusif sur les terres du Nürburgring explique bien des choses ! Dernière pépite de cet ensemble emballant, le freinage exceptionnel, même sur plusieurs tours de circuit. Le poids limité et les freins bien calibrés, c'est aussi ça la recette du bonheur !

Conclusion

Utilisable au quotidien (sauf l'accès compliqué aux places arrière), cette auto tient toutes ses promesses, même sur circuit. Deux mauvaises nouvelles malgré tout: le prix prohibitif et, surtout, qu'il s'agit d'une série spéciale. Quatre cents exemplaires, tous déjà vendus ! Un seul souhait, que Toyota remette le couvert pour de nouveaux exemplaires...


+

Tenue de route bluffante

Moteur plein de caractère

Rapport poids/puissance

Freinage

Utilisable au quotidien

-

Série limitée : prix élevé !

Consommations très élevées en usage sportif

Position de conduite

Accès aux places arrière

La Yaris GRMN en quelques chiffres

Moteur : 4 cylindres essence, compresseur, 1.798cc ; 212ch à 6.800tr/min ; 265Nm à 4.800 tr/min

Transmission : aux roues avant (autobloquant Torsen)

Boîte: manuelle à 6 rapports

L/l/h (mm): 3.945/1.695/1.510

Poids à vide (kg): 1.135

Volume du coffre (l): 286

Réservoir (l): 42

Prix : 30.700€ TVAC

Puissance : 212 ch

V-max : 230 km/h

Conso. mixte : 7,5 l/100km

CO2 : 170 g/km