Sécurité routière : les arbres sont-ils dangereux ?

|

En France, fin juillet, il y a un fait divers qui n’est pas passé inaperçu et qui a choqué les défenseurs de la nature. En effet, du côté de Luçon en Vendée, un transporteur a abattu 32 platanes. La raison ? Ceux-ci empêchaient son convoi d’emprunter la route départementale D746. Il faut dire que ce convoi transportait deux coques de bateaux en aluminium de près de 10 mètres de large et 33 mètres de long. Gloups...

Le département n’en est pas resté là et a laissé entendre qu'il allait demander à la société de prendre en charge les frais de replantation. Cela dit, si ce fait divers a scandalisé de nombreuses personnes, il a aussi relancé le débat sur la présence des arbres le long des routes. Car, en France, en 2013, 326 personnes ont perdu la vie en percutant un arbre, soit presque 10 % du nombre total de tués.

Dès lors, on comprend mieux pourquoi les autorités françaises ont abattu en masse de nombreux arbres entre la fin des années 1990 et le début des années 2000. Ceci dit, aujourd’hui, des ingénieurs du Cerema (Centre d’étude et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) étudient l’impact du paysage sur le comportement de l’automobiliste et préconisent des changements en faveur de sa sécurité.

Pour eux, sur une route, il faut alterner les zones avec un paysage très ouvert avec des zones d’alignement d’arbres durant lesquelles notre attention est plus sollicitée ; de nombreuses études démontrant que le caractère esthétique de la route influe la conduite.

Et vous, êtes-vous pour ou contre les arbres que l’on trouve le long des nationales ?