Les propriétaires de Tesla contraints et forcés de mettre leur voiture à jour ?

Pionnier parmi les constructeurs automobiles à proposer des mises à jour du véhicule à distance, Tesla laisse jusqu’à présent au propriétaire le choix de les accepter ou non. Mais elles pourraient bien devenir obligatoires…

Les propriétaires de Tesla contraints et forcés de mettre leur voiture à jour ?

Le constructeur ne voit en effet pas d’un très bon œil le refus de certains propriétaires de ne pas appliquer les dernières mises à jour. Car si la plupart du temps elles apportent leur lot d’améliorations en termes d’ergonomie, d’autonomie ou de confort, certaines contiennent aussi des modifications jugées contraignantes, comme l’obligation de garder les mains sur le volant en mode autonome (Autopilot) ou l’ajout de l’adaptation aux limites de vitesses.

Le problème, c’est que ces mises à jour contiennent également des éléments nécessaires au bon fonctionnement d’éléments relatifs à la sécurité du véhicule. C’est (officiellement) pour ces raisons que Tesla souhaite qu’elles soient installées sur tous les véhicules.

Le constructeur a donc envoyé une injonction à tous les possesseurs en défaut, leur demandant de procéder à l’installation des dernières mises à jour avant le 1er mai 2020, sous peine de voir leurs fonctionnalités limitées : plus d’accès à l’application mobile, aux commandes vocales ni au streaming.

Cela suffira-t-il à convaincre les conducteurs récalcitrants ?