À la suite du tweet d’Elon Musk publié en août dernier, la Securities and Exchange Commission (SEC) – gendarme de la Bourse de New-York – a accusé Musk de fraude.

Les accusations ont aujourd’hui des conséquences concrètes : Elon Musk est condamné à une amende de 20 millions de dollars et il doit quitter son poste de président du conseil d’administration de Tesla. Pendant 3 ans, le fondateur de Tesla et SpaceX ne pourra plus occuper ce poste.

Néanmoins, Elon Musk reste pour l’instant le directeur général de la marque de voitures électriques. Mais accumulant les dérapages depuis plusieurs semaines, l’homme se trouve sans aucun doute dans une très mauvaise passe : lui-même a avoué qu’il vivait la pire année de sa carrière…