Pour la saison prochaine, le constructeur d’Ingolstadt a construit une voiture toute nouvelle, du moins en partie. En principe, tous les teams doivent s’aligner avec le même châssis. Les marques peuvent seulement utiliser leur propre ensemble propulseur (moteur, boîte de vitesses, transformateur et logiciel), mais sont tenus d’utiliser la même batterie de 52 kWh, d’origine McLaren.

Celle-ci peut être chargée pendant 45 minutes et offre une autonomie suffisante pour toute la course.
Voilà qui constitue l’un des changements les plus importants pour cette 5ème saison de Formule E. Les participants effectuent toute la course avec une seule voiture et ne doivent plus s’arrêter aux stands pour changer de monoplace à mi-parcours.

Le nouveau bolide d’Audi présente un aspect particulièrement futuriste, avec son aileron arrière remplacé par un grand diffuseur.
Les ingénieurs d’Audi ont développé un tout nouveau moteur (ou presque) et la transmission a été allégée. Grâce à un système “brake-by-wire”, la récupération de l’énergie cinétique en phase de ralentissement a été améliorée.

Le championnat de Formule E apporte aujourd’hui, à l’instar de la course automobile à ses débuts, des enseignements et des progrès transposables aux voitures électriques de demain.