E-Car 333 : naissance d’une nouvelle marque belge

|

Lors de l’événement Dream Cars, au Salon de Bruxelles, il y a une première mondiale qui n’est absolument pas passée inaperçue. Il s’agit bien sûr de la E-Car 333, un tricycle belge et 100 % électrique.

Ce tricycle est le fruit de l’imagination de passionnés de mobilité électrique. A l’origine de ce projet, on trouve l’entrepreneur Xavier Van der Stappen, le bureau IOL Strategic Design de Michael Verleyen et la société ERIPM d’Eric Plumacker.

Aujourd’hui, après plusieurs années de développement, ces associés ont présenté au Salon de Bruxelles un prototype qui annonce assez bien le modèle de série qui sera commercialisé l’an prochain. En fonction de sa configuration, ce modèle devrait être vendu entre 18.000 et 39.000 euros.

De ce tricycle, on sait déjà qu’il repose sur un châssis tubulaire en acier, qu’il se dote d’une carrosserie composé de lin stratifié et, enfin, qu’il est propulsé par son unique roue arrière. Pour l’animer, ses concepteurs recourent à un moteur électrique dont la puissance se décline en deux niveaux de puissance : 15 ou 25 kW.

Enfin, ce tricycle se décline en six carrosseries différentes reprises sous les noms de City, Fun et Pro. Elles proposent 2, 3 ou 4 places. En fonction du modèle, les batteries offrent une autonomie de 150, 200 ou 300 kilomètres. La recharge, pour sa part, dure 3 heures sur une prise classique ou seulement 1 heure sur une borne de recharge rapide. Enfin, il faut savoir que ces batteries ne sont pas louées et sont parties intégrantes de l’offre.

Et vous, seriez-vous prêt(e) à acquérir cette voiture électrique et 100 % belge ?