Seat : un vent de fraicheur souffle sur l’Ibiza

|

Au salon de Barcelone, Seat vient de dévoiler la phase 2 de son Ibiza. Cette refonte se veut esthétique et technique ; le constructeur ayant mis les petits plats dans les grands pour que sa polyvalente puisse à nouveau rivaliser avec les Volkswagen Polo, Renault Clio et autres Ford Fiesta.

Extérieurement, les modifications sont toutefois légères. L’Ibiza a juste droit à des feux de jour à LED, à de jantes de 16 et 17 pouces redessinées et à deux teintes supplémentaires pour sa carrosserie (Gris Lune et Rouge Chili). A bord, on remarque juste que le tableau de bord s’oriente plus vers le conducteur et on découvre un nouveau système multimédia high-tech. Point barre !

Question sécurité, par contre, l’Ibiza innove quelque peu. A l’image de ses cousines du groupe VW, elle se dote d’un système capable de freiner automatiquement et d’un autre capable de reconnaitre la baisse de concentration du conducteur. Pas mal ! Elle peut aussi s’équiper – en option – de quatre capteurs de stationnement à ultrasons et d’une caméra de recul.

Sous son capot, on retrouve des motorisations déjà bien éprouvées. En diesel, elle reçoit le bloc trois cylindres 1.4 TDI se déclinant en 3 niveaux de puissance (75, 90 et 105 ch). En essence, on a le choix entre un trois cylindres de 1,0 litre (75 ch), un autre trois cylindres turbocompressé (95 ch et 110 ch) et un 1.4 TSI de 150 chevaux. En fonction de leur puissance, ces blocs s’associent à une boîte manuelle à 6 vitesses ou à une transmission à double embrayage (DSG).

Et vous, que pensez-vous des évolutions apportées à la Seat Ibiza ?