Ancêtres

La dernière “vraie” Bugatti fût un flop phénoménal

Au début des années 50, Bugatti est à l’agonie. Avec la Type 101, la marque essaie désespérément de sortir la tête de l’eau. Dépassée techniquement, cette voiture ne parviendra malheureusement pas à sauver les meubles.

Écrit par Stéphane Monsin | 15/02/2021

En 1951, Roland Bugatti et Pierre Marco décident de lancer une nouvelle voiture destinée à poursuivre l’aventure de la marque fondée en 1910. Basée sur un châssis modifié de 57 (datant tout de même de 1934 !), la Type 101 est dotée du 8 cylindres en ligne à double arbre à cames de son aïeule développant 150 ch, voir 190 ch lorsqu’il est équipé d’un compresseur. Ce moteur était associé à une boîte préselective Cotal à 4 rapports.

Bugatti Type 101

Malheureusement, faire du neuf avec de l’ancien n’est jamais une bonne chose et le prix très élevé de la voiture (vendue sous forme de châssis nu à faire carrosser), combiné à un contexte économique maussade, feront que la Type 101 sera un flop avec seulement 8 exemplaires produits ! En 1963, la messe est dite et l’usine, ainsi que son outillage, seront revendus à Hispano-Suiza.

Vous êtes à la recherche d’une belle voiture classique ? Allez sur Autoclassic.be !

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé