Cette Peugeot avait… 80 ans d’avance !

Durant la Seconde Guerre mondiale, Peugeot a fait partie des constructeurs qui ont révolutionné la mobilité. Leur VLV 100% électrique, pour « Voiture légère de ville », ne pesait que 365 kg en 1941 et elle était capable de transporter deux personnes.

Cette Peugeot avait… 80 ans d’avance !

Durant la Seconde Guerre mondiale et l’occupation allemande, l’essence se faisait rare. Il a donc fallu changer ses habitudes pour se déplacer. Dans ces moments difficiles, Peugeot y a vu une opportunité pour concevoir son premier véhicule 100% électrique : la VLV, pour « Voiture légère de ville ».

Equipée de 4 batteries 12V, d’un total de 160 kg environ, la VLV ne pesait que 365 kg. Elle était capable d’évoluer sur 80 km, à une vitesse maximale de 36 km/h. La première voiture électrique au Lion était propulsée par ses roues arrière, proches l’une de l’autre de quelques petits centimètres seulement, ce qui évitait de faire appel à un différentiel. Ce choix technique permettait de gagner encore quelques précieux kilogrammes, tout comme la capote en toile, qui rendait l’accès à bord plus facile. Bien entendu, la sécurité de l’époque n’était pas celle d’aujourd’hui ! On vous voit venir avec cette dernière interrogation : combien de temps durait la recharge ? Une dizaine d’heures environ selon certaines sources…

Produite à 377 exemplaires seulement, une VLV s’est échangée contre 17.870 € lors d’une vente aux enchères Artcurial en 2012.