Le thermomètre affiche -26°C. Les pneus cloutés de notre V60 CC sont posés sur un lac gelé. Nous sommes à Lulea, dans le nord de la Suède, à hauteur du cercle polaire. La banquise se fissure légèrement par endroits, mais sous nos roues se cache un matelas de glace de près d’un mètre de profondeur. De quoi frissonner, mais pas s’affoler. Un décor idéal pour découvrir cette Volvo aventureuse !

CC

Après la grande V90, c’est en effet au tour de la V60 d’enfiler la tenue Cross Country. Celle des grands espaces, avec ses protections de carrosserie en plastique, ses jantes de 18’’ de série et sa suspension rehaussée de 6 centimètres. Cela porte la garde au sol à 20,3 centimètres. De quoi égaler les meilleurs SUV et surpasser les breaks rehaussés concurrents, que sont les Audi A4 Avant Allroad, Opel Insignia Country Tourer, Skoda Octavia Scout, Subaru Outback et VW Passat Alltrack. Cette Volvo ne craint donc pas les revêtements défoncés, d’autant qu’elle s’équipe d’office de la transmission intégrale.

Bien-être scandinave

A bord, à part quelques éléments de déco, cette « CC » est identique au classique break V60. L’habitacle est plus original que celui des concurrentes allemandes et la qualité de finition est de bon niveau. Au centre de la planche de bord, on retrouve l’écran tactile vertical de 9 pouces, qui commande le système multimédia.

V60

Volvo propose aussi un « cockpit virtuel », qui remplace les classiques cadrans situés derrière le volant par un écran multifonction, sur lequel la carte de la navigation peut s’afficher en grand. A l’arrière, l’espace aux jambes fait partie des meilleurs du segment, mais le passager du milieu est à l’étroit. Le coffre propose une contenance de 529 litres sous le cache-bagages : c’est mieux que la concurrence directe (505 pour l’Audi A4 Avant, 495 pour la Série 3 Break et 490 pour la Classe C Break), mais on reste loin des breaks familiaux issus des marques généralistes, comme les Octavia Combi (610) et Passat Variant (650).

Pas d’hybride

Cette Cross Country reprend les moteurs de la V60, mais elle est privée du propulseur hybride et de la version T6 à essence. On retrouve donc les diesels D3 (150ch) et D4 (190ch), ainsi que l’essence T5 de 250 chevaux. Des moteurs agréables et performants, associés ici d’office à la transmission intégrale et à la boîte auto à 8 vitesses. Celle-ci est douce en conduite calme, mais manque un peu de réactivité quand le rythme s’accélère. La direction, fort légère, manque aussi de retour d’information. Testée uniquement sur glace, cette V60 rehaussée conserve le très bon équilibre de ses sœurs plus proches du sol. Mais sur le bitume, elle devrait laisser transpirer davantage de mouvements de caisse, d’autant que sa suspension est adoucie et que l’amortissement piloté est ici indisponible.

CC 2

Ce break familial est cependant très agréable à mener et reste toujours plus vivant qu’un SUV. Côté tarif, la CC est chère dans l’absolu, car proposée uniquement en finition haut de gamme et pas en version de base. A équipement équivalent, elle coûte 1.700€ de plus qu’une V60 4×4. Ce n’est pas donné, mais ce n’est pas du vol non plus. Un SUV XC60 équivalent coûte encore 2.000€ de plus.

Conclusion

Classieuse et aventureuse, cette V60 CC pose certes ses sièges plus bas qu’un SUV, mais s’aventure aussi loin en tout chemin, sans nous ôter des mains le coup de volant précis d’un break. Un bon compromis !

V60 CC rear

La V60 D3 Cross Country en quelques chiffres

Moteur : 4 cylindres en ligne, diesel, turbo, 1.969cc, 150ch à 4.250tr/min, 350Nm de 1.500 à 2.500 tr/min.

Transmission : aux 4 roues.

Boîte : automatique 8 rapports.

L/l/h (mm) : 4.784/1.893/1.1504

Poids à vide (kg) : 1.805

Volume du coffre (l) : de 529 à 1.441

Réservoir (l) : 60

0 à 100 km/h (sec) : 9,9

Prix : 44.100€ TVAC

Puissance : 150ch

V-max : 195km/h

Conso. mixte NEDC : 5,3 l/100 km

CO2 NEDC : 135g/km

  • Belle et aventureuse à la fois
  • Habitacle chaleureux et pratique
  • Espace aux jambes à l’arrière
  • Equipement de sécurité et de connectivité complet
  • Pas de version à essence d’entrée de gamme
  • Pas disponible en hybride
  • Pas de suspension pilotée
  • Place centrale arrière peu confortable
Note de la rédaction : (3,5/5)