Son monocylindre de 350cc développe 34 ch et n’est autre que le propulseur du C 400 X, modèle plus sportif présenté l’an dernier. Il est pourvu d’un dispositif antipatinnage, un avantage pour la conduite sur le mouillé, mais également d’un arbre d’équilibrage et de silentblocs pour lui assurer un fonctionnement onctueux.

Le système de freinage comprend l’ABS BMW Motorrad de série, un système à deux canaux permettant une régulation autonome des roues avant et arrière. Pour la sécurité autant que le look, l’éclairage utilise de puissantes diodes. Inspiré des dernières motos haut de gamme de la marque, le tableau de bord prend la forme d’un grand écran TFT couleurs de 6,5 pouces. Le pilote peut ainsi gérer rapidement les fonctions du véhicule, ainsi que les fonctions de connectivité via la molette de contrôle déportée sur le guidon.

Côté pratique, le grand coffre sous la selle reprend le dispositif flexcase, en fait un soufflet qui, en se déployant, augmente la capacité de stockage à l’arrêt, pour accueillir un ou deux casques par exemple. Le prix du C 400 GT n’est pas encore connu.