Si la compacité du Piaggio Ape reste sa qualité numéro 1,, on rappelle qu’il est aussi le seul fourgon qui peut être conduit à partir de 14 ans dans les pays où la législation le permet (Italie, par exemple) et 16 ans dans la majorité des autres pays de l’Union.
Le petit Piaggio Ape 50 paraît minuscule, mais il reste un redoutable outil de travail dans les villes les plus densément peuplées et étroites.

En Italie on le voit partout à l’œuvre car il n’a pas son pareil pour se faufiler dans les ruelles les plus étroites, déjouant comme nul autre les embouteillages et accomplissant les tâches les plus compliquées d’un point de vue “mobilité”.
Lorsqu’il se gare, il ne prend quasiment pas de place, alors que l’on sait que les utilitaires de livraison “normaux” garés en double file constituent une véritable plaie pour les autres usagers de la route dans les centres urbains.

Né en 1969, “l’Apino” 50cc n’a pas véritablement beaucoup évolué, mais vient de passer un cap important en se conformant à la norme Euro 4 (il est homologué comme une motocyclettes 50cc), de quoi le laisser encore à l’ouvrage très longtemps.
Pour le rendre plus efficace, Piaggio l’a aussi doté d’un freinage combiné (avant/arrière) et d’un nouveau tableau de bord comprenant, notamment, un témoin de réserve de carburant. Sans oublier des nouveaux phares à diodes, un garde-boue redessiné et des nouveaux rétroviseurs.