Selon ses propos rapportés par Top Gear, Hiroshi Tamura estime que la GT-R R35 a encore quelques objectifs à atteindre avant de passer la main à la génération suivante. Il souhaite d'abord rendre la GT-R plus premium. Que ce soit en terme de comportement, de confort ou dans la construction.

Concernant la puissance, le Manager ne veut rien dire concernant la production d'une version RS car le client pourrait attendre 800 ou 900 chevaux : “Le jour pourrait venir où nous trouverons un moyen de faire passer une telle puissance mais je ne peux pas donner de date ou de calendrier pour cela.”

Pensez-vous que la puissance de la Nissan GT-R évoluera encore beaucoup ?