Taxes

Soyons honnêtes tout de suite : une voiture n'est pas un investissement bon marché. Les coûts ne s'arrêtent pas après l'achat d'une voiture. Il faut tenir compte de l'entretien annuel, des pneus d'hiver et d'été, de l'assurance, des réparations éventuelles non couvertes par l'assurance, du carburant et des diverses taxes à payer pour pouvoir circuler. Vu que ça devient de plus en plus compliqué, nous allons vous en dire plus sur les taxes.

TVA

Une première taxe à laquelle vous ne pensez peut-être pas immédiatement, car elle est payée au moment de l'achat, est la TVA. La TVA est toujours payée lorsque vous achetez une nouvelle voiture. Si vous achetez une voiture d'occasion chez un concessionnaire, vous devrez également payer la TVA. Ce n'est pas le cas lorsque vous achetez une voiture d'occasion à un particulier. En Belgique, la TVA sur l'achat d'une voiture est de 21% du prix d'achat.

Taxe sur l'usage de la route (TMC) et taxe routière annuelle

Pour pouvoir circuler avec votre voiture, vous devez l'immatriculer auprès du service d'immatriculation des véhicules (DIV) et payer une taxe d'immatriculation unique, appelée BIV. Le montant de la taxe dépend de l'empreinte écologique de votre voiture. Plus la voiture est écologique, plus la taxe de circulation est faible. Un élément important du calcul de la VPI est l'émission de CO2

Chaque année, vous devrez également payer une taxe de circulation. La taxe de circulation est calculée sur la base de différents éléments, tels que le type de véhicule (neuf, d'occasion), le statut sous lequel vous achetez la voiture (personne physique, personne morale), la puissance et la puissance fiscale, la date de première immatriculation et le carburant.

Si vous achetez une voiture qui fonctionne au GPL, vous devez payer une taxe supplémentaire en plus de la TMC et de la taxe routière annuelle. La taxe routière supplémentaire doit être payée annuellement et dépend de la puissance fiscale de la voiture.

Pour les taxes ci-dessus, vous recevez automatiquement une invitation à payer après l'immatriculation de votre voiture. Vous n'avez donc pas à assurer vous-même le suivi des délais de paiement. Si vous louez une voiture, c'est encore plus facile : la taxe de circulation et la TMC sont incluses dans le prix de location mensuel que vous payez à la société de leasing. Sur notre site, vous trouverez une large gamme de voitures en leasing pour les particuliers et les entreprises.

Taxe kilométrique pour les camions

La tarification routière a fait l'objet de nombreuses discussions ces dernières années. Pour les voitures particulières, la tarification routière n'a pas encore été mise en œuvre, bien que les discussions à ce sujet soient encore ouvertes. La taxe kilométrique est l'une des solutions de mobilité que le gouvernement envisage pour réduire le problème des embouteillages et diminuer la pression sur l'environnement. Le raisonnement derrière la taxe kilométrique est que les taxes seront prélevées sur l'utilisation d'une voiture plutôt que sur sa possession, ce qui aurait un impact positif sur le problème de congestion en Belgique.

Pour les voitures particulières, nous n'en sommes pas encore là. En 2016, cependant, la taxe kilométrique a déjà été introduite pour le trafic de marchandises et ce dans les trois régions du pays. Le raisonnement est ici le même que pour les voitures particulières : c'est l'utilisation du camion qui est taxée, et non la propriété du camion. La taxe kilométrique sur les poids lourds est une contribution aux coûts d'infrastructure et à l'impact environnemental du trafic des poids lourds. La redevance kilométrique pour les camions doit être payée pour les véhicules dont le poids total maximal est supérieur à 3,5 tonnes et s'applique également aux véhicules immatriculés à l'étranger.

Zones à faibles émissions

Ces dernières années, la Belgique a mis en place de plus en plus de zones à faibles émissions. Il s'agit de zones où les voitures excessivement polluantes ne sont plus les bienvenues, ou seulement dans des conditions limitées. L'accès au LEZ est basé sur la norme Euro de la voiture et la catégorie du véhicule. Ces informations figurent sur le certificat d'immatriculation de la voiture et sur le Car-Pass. Les règles qui s'appliquent dans une zone à faibles émissions sont déterminées par la commune elle-même. La commune peut donc décider elle-même si les voitures non autorisées peuvent circuler dans la zone sous certaines conditions, comme l'achat d'une carte journalière. Si vous devez souvent vous rendre dans des zones à faibles émissions, il est conseillé d'en tenir compte lors de l'achat d'une voiture. Les voitures d'occasion plus anciennes présentent un risque plus élevé d'être interdites dans un laps de temps relativement court. Heureusement, vous trouverez un grand choix de voitures neuves qui sont immédiatement disponibles sur notre site.

Les routes à péage en Belgique

En dehors de la redevance kilométrique et des zones à faible émission, il n'y a pas de routes à péage en Belgique. La seule exception est le tunnel de Liefkenshoek au nord d'Anvers. Si vous conduisez une voiture particulière dans le tunnel du Liefkenshoek, vous payez entre 3,56 et 6 euros, selon le mode de paiement. Le paiement en espèces est la forme la plus coûteuse. En payant par carte, vous économisez 1,05 euro. Si vous devez emprunter souvent le tunnel du Liefkenshoek, il est conseillé de prendre un abonnement, appelé Teletol/OBU. Il offre le taux le plus bas de 3,56 euros.

Voyager en voiture à l'étranger

Si vous partez en vacances en voiture, vous êtes sûr de passer par une ou plusieurs routes à péage. Pensez aux nombreux péages sur les autoroutes françaises. En effet, aucune taxe routière n'est perçue en France. Les revenus proviennent donc du paiement d'un péage sur certaines routes. Si vous avez traversé la France en voiture, par exemple, vous avez sans doute vu les longs embouteillages sur les autoroutes. Vous pouvez éviter ces embouteillages avec un badge de péage. Avec le badge de péage, que vous fixez derrière le pare-brise, vous pouvez utiliser les barrières de péage spéciales qui s'ouvrent automatiquement lorsque vous vous approchez de la barrière. Le coût du péage est payé par prélèvement automatique. Le badge de péage n'est pas seulement valable en France, mais peut également être utilisé en Espagne et au Portugal.

Avant de voyager en Europe en voiture, il est utile de se renseigner à l'avance sur les différentes règles et taxes afin d'être bien préparé et d'éviter toute surprise en cours de route.

Liste des derniers articles