SUV Lotus: un premier croquis

Le dépôt d'un brevet par Lotus nous permet d'avoir une première idée du style de son prochain véhicule. Oubliez les sportives Lotus telles que l'Elise ou l'Evora, on a ici affaire à un inévitable SUV, attendu pour 2021.

Lotus fait maintenant partie du groupe chinois Geely qui détient déjà Volvo, Polestar et Proton. Voilà qui devrait permettre à la marque de se développer à l'avenir et, comme la plupart des constructeurs automobiles, Lotus devrait intégrer un SUV à sa gamme. S'il rencontre le succès escompté, il devrait permettre à Lotus de développer sa gamme de sportives à l'avenir.

Ce modèle n'est toutefois pas attendu avant 2021. Malgré cela, un brevet a déjà été déposé et les croquis qui l'accompagnent permettent d'avoir une première idée de son style. Le CEO de la marque, Jean-Marc Gales, a déjà promis que ce SUV Lotus offrirait un dynamisme de conduite inédit pour le marché.