Les responsables de cet important service de l'Etat expliquent : « Des problèmes techniques sont survenus ces dernières semaines. Nous connaissons actuellement un retard de près de quatre semaines. Nous espérons pouvoir le résorber le plus rapidement possible. » La fédération professionnelle des courtiers en assurances flamands (FVF), qui se charge souvent de demander des plaques d’immatriculation pour ses clients, confirme l’existence du problème. Son président Roger Huygens s’en insurge : « Il y a vraiment de quoi être mécontent vu que le Secrétaire d’Etat compétent, Melchior Wathelet (cdH), vient encore récemment de déclarer au parlement que les longues files d’attentes avaient disparu à la DIV. »

Roger Huygens souligne toutefois que l’application en ligne WebDIV (www.webdiv.inmotiv.be) fonctionne, quant à elle, correctement. En vérité, le problème se présente donc à toute personne qui doit remettre personnellement des documents à la DIV. Bon courage !

Et vous ? Avez-vous eu des problèmes lors de l'immatriculation de votre voiture ?