Voici pourquoi les vieilles occasions rencontrent un succès hallucinant aux Pays-Bas !

Aux Pays-Bas, le fisc est très dur avec les entreprises qui achètent des voitures neuves (sauf si elles sont électriques ou électrifiées). Dès lors, les entrepreneurs se tournent vers les « youngtimers » !

Voici pourquoi les vieilles occasions rencontrent un succès hallucinant aux Pays-Bas !

Chez nos voisins du nord, la règle est celle-ci : lorsqu’une entreprise ou un indépendant achète une voiture neuve, il sera chaque année taxé sur 22% de la valeur catalogue de celle-ci. En revanche, s’il opte pour un youngtimer, soit une voiture qui a entre 15 et 30 ans, il sera taxé sur 35% de la valeur réelle de la voiture et non plus sur la valeur (neuve) catalogue. Ceci devient donc très intéressant avec des youngtimers au prix abordable.

Résultat : en 2019, quasiment 1 voiture immatriculée sur 5 aux Pays-Bas faisait partie de la famille des youngtimers ! Si vous cherchez à vendre votre auto âgée d’au moins 15 ans, notamment en raison des LEZ (zones à faible émission) belges, pensez donc à nos voisins du nord !

Clock iconDerniers articles

Close

Notre top 5 des meilleurs films automobiles

Combien coûte l’entretien d’une Ferrari F40 ?

YOUNGTIMER BMW Z1 : Retour vers le Zukunft

TOP 5 des plus incroyables « Restomods »

Les 3 BMW Z1 les moins chères à vendre sur Autoclassic.be

Encore une dernière Morgan Plus 4…

Délirant : Une Mini avec un moteur Maserati, ça vous parle ?

Les 5 impacts du coronavirus sur l’automobile

SCOOP : L’Audi RS3 aura toujours une sonorité magique !

La Toyota GT86 sera bien renouvelée l’année prochaine et elle mettra le turbo !

wifi iconLes nouvelles en direct