Les progressions sont parfois spectaculaire, 487% pour Mitsubishi, Nissan enregistre une hausse de 177 % et se place ainsi à la 4e place des ventes, Renault, qui se dispute généralement la première place avec Volkswagen, a vu ses immatriculations augmenter de plus de 100% soit 3.000 voitures de plus en août 2018 par rapport à août de l’année dernière et ce n’est pas que la bonne santé du marché automobile qui explique cet enthousiasme, mais bien la mise en place de nouvelles normes environnementales.

En effet, depuis le 1er septembre, la nouvelle norme d’homologation des véhicules, le WLTP, pour Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure (procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers), est entrée en vigueur. Les véhicules neufs testés selon l’ancienne norme NEDC, qui était d’application depuis les années 70, ne pourront plus être immatriculés en Belgique.

Cette situation a provoqué un dérèglement du marché et le résultat anormalement élevé du mois écoulé est la conséquence, d’une part, des promotions sur les derniers modèles NEDC, et d’autre part, de l’élimination du stock de voitures NEDC qui pourront encore être immatriculées comme occasions après le 1er septembre.