Dans un format légèrement plus court que les Audi Q5 ou BMW X3, on retrouve ainsi un dessin qui se démarque de la concurrence, comme avec ces feux arrière effilés par exemple. L’habitacle propose deux écrans de 12 pouces avec une disposition et un style uniques sur le marché. DS se fait fort également de proposer de beaux matériaux ainsi qu’un chronographe escamotable.

Cinq moteurs seront proposés, de 130 à 225 chevaux avant que la version hybride plug-in de 300 chevaux viennent chapeauter la gamme en 2019. Elle devrait proposer 60 km en mode électrique selon le nouveau cycle européen MVEG.

Offrant des fonctions de conduite semi-autonome et un parking entièrement automatique, le DS7 Crossback sera disponible dès cet été. Avant cela, une version “X74 La Première” sera commercialisée au mois de mai.