Dans les coulisses du Salon de l’auto : “L’homme aux miroirs sur ses chaussures…”

Visiter le Salon de Bruxelles est une chose, se promener avant les heures d’ouverture et explorer les coulisses en est une autre… Cette visite dans l’envers du décor a permis à quelques-uns de nos lecteurs de découvrir un salon sous un angle vraiment insolite !

Dans les coulisses du Salon de l’auto : “L’homme aux miroirs sur ses chaussures…”

Ceux qui ont récemment participé à notre concours, pouvaient gagner un ticket duo pour le « Gocar.be Backstage Experience » au Brussels Motor Show, soit le salon de Bruxelles, organisé par Febiac. Ces chanceux ont eu droit à une visite guidée dans et autour des palais. Quelques secrets leur furent dévoilés…

Maserati fait des siennes

Avez-vous déjà remarqué que BMW et Mercedes ne partagent jamais un palais ? C’est parce qu’ils s’y opposent. Avez-vous également noté qu’un employé de nettoyage est toujours occupé sur la ou les mêmes voitures ? C’est parce qu’il y a un maximum de 4 voitures par personne. Saviez-vous que les marques positionnent leurs plus beaux modèles dans un coin d’un stand ? Cela leur permet d’attirer les visiteurs sur leur stand et de les « entourer » des voitures plus abordables. Après, c’est aux informants ou aux vendeurs de faire leur boulot, comme faire signer un bon de commande ou obtenir les coordonnées afin qu’un concessionnaire puisse les contacter…

Il y a une exception à la règle : Maserati. La marque est en effet bien plus sélective et vous ne pouvez pas entrer sur le stand sans invitation… A moins de convaincre le portier que votre compte bancaire est bien rempli !

Acrobates et ballons étranges

Avant le Salon de l’auto, ce sont environ 100 projecteurs qui furent accrochés par des alpinistes. La plupart d’entre eux sont installés dans le Palais 5. Le prix ? Entre 500 et 1.000 euros par montage… Toujours au sujet des « plafonds », sachez que depuis des années, Brussels Expo est confronté à un (gros) problème de pigeons. Lorsque les portes s’ouvrent pour laisser les voitures s’installer sous les projecteurs, soit la veille de la journée presse, les pigeons arrivent en masse. Les abattre n’est bien sûr pas une option et il a donc fallu trouver un autre moyen de garder ces oiseaux à l’extérieur… Croyez-le ou non, mais ce qui fonctionne le mieux, c’est apparemment un ballon avec des yeux et une ficelle…

Et aussi…

L’époque où Salon de l’auto rimait avec hôtesses courtement vêtue est bien révolue ! O tempora o mores, pourrait-on dire… Il y a toutefois une autre raison qui explique pourquoi les hôtesses du salon préfèrent porter un pantalon. Sachez en effet qu’une personne a déjà été mise à la porte pour son comportement (relisez bien le titre de cet article), alors que les mesures de sécurité sont toujours plus strictes et ce, dans tous les coins et recoins du salon. Le nombre de gardes de sécurité pendant le salon a d’ailleurs été largement multiplié au fil des années !