Ford GT : un développement digne d’un projet classé top secret

|

Le mois dernier, à l’occasion du Salon de Detroit, Ford a dévoilé la GT. Si cette évocation contemporaine de la GT40 a déjà livré une bonne partie de ses caractéristiques techniques, elle n’a donné aucune indication quant aux conditions dans lesquelles les prototypes avaient été développés depuis les premières esquisses fin 2013.

Fort heureusement, le média Automotive News s’est intéressé de près à cette question. Et, à la lecture de leur reportage, on comprend mieux pourquoi la GT a été une surprise digne de ce nom lors de sa présentation.

Concrètement, le constructeur a tout fait pour que les curieux ne découvrent pas la voiture avant l’heure. Pour y arriver, Ford a notamment constitué une petite équipe dont les membres travaillaient essentiellement de nuit et avaient l’interdiction formelle de parler de leur projet en cours à leur famille ou encore à leurs amis. Et, pour couronner le tout, l’ensemble du développement de cette GT ne s’est pas fait dans des bureaux, mais bien dans un souterrain.

Evidemment, pour réaliser les premiers tours de roues et admirer le travail accompli à la lumière du jour, le constructeur n’a pu sortir sa GT que pendant les week-ends ; histoire de minimiser les chances de croiser le téléobjectif d’un « photographe - espion ».

Enfin sortie de terre, il y a donc fort à parier que la GT peaufine ses derniers régalages sur les plus beaux circuits de la planète. Aujourd’hui, il n’y a donc plus qu’à espérer que Ford dévoile à l’occasion la bande-son du V6 turbocompressé de plus de 600 chevaux. Patience...

Et vous, trouvez-vous normal que Ford ait protégé sa GT des regards indiscrets ?