La plus chère des Lada était… belge !

Dans les années 90, l’importateur belge de la marque Lada était très dynamique. N’hésitant pas à développer des finitions plus luxueuses, celui-ci n’a pas hésité à créer un cabriolet sur base de la Samara…

La plus chère des Lada était… belge !

La Lada Natacha est une histoire 100% belge ! L’importateur de Lada dans notre pays, Scaldia-Volga, décida de confier le projet d’une version cabriolet de la Samara à EBS. Basée entre Louvain et Bruxelles, cette petite société s’était fait connaître grâce à ses Renault 5 cabriolets et à ses kits de transformation de Renault 25 en break.

En difficultés financières, EBS vit cette commande comme un don du ciel et s’attela rapidement à la tâche. En 1991, celle qui porte le nom de Lada Natacha ou Lada Cabrio vit le jour et s’avéra être une bonne surprise. Dépourvue d’arceau de sécurité, elle était plutôt réussie. Vendue en France, en Belgique et en Allemagne, elle fut produite à 456 exemplaires jusqu’à la fermeture d’EBS, en 1996.