Durant les quatre jours du Grand Prix, 18 voitures de quinze marques prestigieuses seront exposées en plein air au Zoute (sur la rue commerçant e, la place Albert et le long de la digue). Du jeudi au samedi inclus, un rallye de régularité, chronométré avec des vitesses moyennes et des tests de régularité, est prévu pour des voitures construites entre 1920 et 1965. Au moins 200 véhicules y participeront et s’élanceront de Knokke pour y revenir.

La maison de ventes aux enchères britannique Bonhams organisera une vente d’ancêtres pour la septième année consécutive. Pour certaines, les prix sont estimés au delà du million d’euros. On y retrouvera aussi une Ferrari 250 GT Series II Coupé (1960) qui a appartenu au prince Charles de Belgique, comte de Flandre, et une Cadillac Series 62 Eldorado Convertible (1955), qui fut la propriété du roi Léopold III.

Samedi et dimanche, un concours d’élégance est prévu, sorte de concours de beauté pour voitures classiques et de luxe. Un jury international devra les départager sur base d’une série de critères stricts. Durant ces deux jours, quelque 70 bolides uniques seront à découvrir au Royal Zoute Golf Club.

Enfin, dimanche, aura lieu un GT Tour, une caravane réservée à des voitures de ce genre mais âgées de moins de 20 ans. Tous les événements sont libre d’accès au public, à l’exception de la vente aux enchères et du concours d’élégance.

Plus d’informations sur www.zoutegrandprix.be.