Si l’homme a pris cette décision, c’est notamment parce qu’il faisait très chaud ce jour-là. Le piéton aurait dû attendre son bus en plein soleil, avec une température de 43°C ! Surtout, l’autobus venait de passer et donc, le piéton aurait dû passer un long moment à attendre le véhicule suivant.

Ce geste est ainsi extrêmement gentil de la part du motard. Il aurait pu poursuivre sa route, sans se soucier du devenir de l’homme qui attendait le bus. Un bel acte de gentillesse qui fait plaisir à voir.