La France figure la plupart du temps sur le podium des plus mauvais conducteurs, mais c’est l’Italie qui est déclaré vainqueur toutes catégories selon cette étude. Non seulement la palme du pire conducteur revient à l’Italie, selon les Européens sondés, mais les Italiens eux-mêmes s’adjugent le bonnet d’âne ! Ils sont suivis de près par l’Espagne – parfois la Slovénie – et par la France.

 

Dans ce sondage, les Français et les Italiens n’ont pas fait preuve de chauvinisme car ils n’ont pas hésité à se désigner eux-mêmes parmi les pires conducteurs selon les critères. Quant aux bons conducteurs, le podium est attribué aux Suédois, aux Allemands et aux Norvégiens.