Sans qu’il n’y ait eu de communication à ce sujet, l’inspection automobile doit appliquer des nouvelles règles européennes plus strictes depuis le 17 décembre 2018, selon le Médiateur flamand Bart Weekers. Par conséquent, une rayure qui était considérée comme non gênante est devenue un motif de refus.

Suite à de nombreuses plaintes, les règles ont récemment été quelque peu assouplies mais elles restent tout de même plus sévère qu’auparavant. Désormais, les dommages pouvant donner lieu à une carte rouge ne se limitent donc plus au champ de vision du conducteur, mais s’étendent à la zone de nettoyage des essuie-glaces et des vitres latérales, lorsque la vue sur les rétroviseurs extérieurs est obstruée.