Depuis le 1er septembre 2013, le certificat d’immatriculation d’un véhicule est composé de deux parties. Un élément est à conserver dans la voiture tandis que l’autre doit rester à domicile. Afin de vendre, immatriculer ou ré-immatriculer un véhicule, ces deux parties sont nécessaires.

Il est donc important de conserver ces deux parties séparément. Mais d’après Jonathan Pfund, porte-parole de la police fédérale, cité par Sudpresse, il semble que tout le monde ne le fasse pas et que les voleurs en profitent. L’augmentation du parc automobile peut aussi expliquer cette augmentation.

À l’inverse, les vols de plaque d’immatriculation sont en baisse : ils sont passés de 18.288 en 2014 à 15.810 en 2017.