Sur ces plaques d’immatriculation placées à différents endroits de la ville, on pouvait lire des mots tels que : « Viol, Arabe, Fellation, Juif, Mort, Vegan, Migrants… ». Des mots qui ont amené une incompréhension chez les citoyens et qui ont conduit la commune à les retirer.

Il s’agit en fait de l’exposition biennale Dédale qui a été inaugurée le week-end dernier au centre culturel de Huy. À cette occasion, toutes les plaques d’immatriculation retirées par la Ville, se sont retrouvées dans le hall du centre culturel.

Source : L’avenir

Photo : Heymans