Marché auto

Renault : “Reportez l’interdiction des moteurs à combustion à 2040”

En juillet, la Commission européenne a annoncé qu’elle allait interdire la vente de nouvelles voitures à moteur à combustion dans toute l’Union européenne à partir de 2035. Cela a suscité de nombreuses réactions. Aujourd’hui, Renault plaide pour une prolongation de cinq ans de ce délai, car les voitures électriques sont encore trop chères pour le grand public.

Écrit par Alain De Jong | 10/09/2021

La proposition de la Commission européenne d’arrêter la vente de nouvelles voitures à moteur à combustion à partir de 2035 doit encore être approuvée par le Parlement européen, mais il semble que les Européens rouleront sans émissions à partir de cette date.

Entre-temps, les lobbyistes et les groupes de campagne qui ne sont pas d’accord s’efforcent de renverser, d’adoucir ou de retarder cette mesure. Le ministre italien de la Transition écologique, Roberto Cingolani, a par exemple déjà proposé un “écopass” pour les marques de voitures de sport italiennes, pour lesquelles le moteur à combustion est un élément crucial de leur ADN, selon lui.

L’électricité trop chère pour Monsieur Tout Le Monde

Un appel similaire est maintenant lancé par Renault. Gilles Leborgne, le responsable du département ingénierie de la marque française, a plaidé dans une interview au salon de l’automobile de Munich pour un report de l’interdiction des moteurs à combustion jusqu’en 2040.

Selon M. Leborgne, “l’échéance de 2035 est au moins cinq ans trop tôt, car même à cette date, les voitures entièrement électriques seront encore trop chères pour le grand public. Après tout, les voitures doivent rester abordables pour tout le monde.

Afin de préserver la liberté de mobilité de chacun, le groupe automobile français veut donc pouvoir continuer à proposer des hybrides plus abordables jusqu’en 2040.

E-Tech

Gilles Leborgne souligne “que Renault n’est certainement pas contre les voitures électriques, mais que le rythme de l’électrification est trop rapide pour que les produits restent accessibles à tous.”

En fait, l’électrification est déjà bien avancée dans la gamme des marques Renault. D’ici 2030, la marque de sport Alpine sera 100% électrique et 90% de la gamme de Renault sera constituée de modèles électrifiés.

Seule la marque économique Dacia est à la traîne, avec la perspective que seulement 10 % de sa gamme soit branchée d’ici là.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé