Mobilité

CityAirbus : la voiture volante dès 2025

Airbus vient de présenter sa voiture volante destinée à un usage urbain. Le CityAirbus arrivera dès 2025 et elle promet une autonomie plutôt petite.

Écrit par David Leclercq | 28/09/2021

C’est un vieux rêve qui va se concrétiser dès 2025 : la construction par un grand constructeur aéronautique d’une voiture volante. C’est le constructeur européen Airbus qui s’y colle avec le CityAirbus, un engin dédié aux villes et qui annonce 80 km d’autonomie.

Conquête du ciel 2.0

On sait que la conquête des airs 2.0 est en marche. Par conquête des airs 2.0, on parle de l’utilisation des cieux à des fins individuelles ou en très petit comité. L’idée a fait son chemin et elle est désormais considérée comme rentable. En présentant le CityAirbus, Airbus limite toutefois cette nouvelle conquête aux villes. En clair, il s’agit d’un nouveau moyen de mobilité urbaine.

Voiture Volante City Airbus

Le CityAirbus n’est pas à proprement parler une voiture volante, car il dispose toujours d’ailes qui ne sont pas repliables. L’engin ne trouvera donc pas sa place sur la route. Il n’est d’ailleurs pas doté de roues. Pour ceux qui s’en souviennent, ce CityAirbus est une belle évolution du prototype déjà dévoilé par l’avionneur européen en 2018 et dont la silhouette évoquait un gros drone à l’époque. Le CityAirbus est donc réservé aux nantis qui auraient l’espace pour se poser et décoller soit dans leur jardin, soit au sommet de leur tour d’habitation ou de bureau.

Moteurs électriques

Voiture Volante City Airbus

L’engin se veut un moyen de transport écologique. Il est ainsi propulsé par 8 moteurs électriques qui font partie d’un système de propulsion breveté par Airbus. Le CityAirbus accueille jusqu’à 4 passagers et son rayon d’action est de 80 km pour une vitesse maximale de 120 km/h. S’agissant d’un modèle urbain, Airbus insiste aussi sur le caractère silencieux de son bébé : il n’émettrait que 65 dB en vol et 70 dB dans les phases de décollage ou d’atterrissage.

Au total, Airbus annonce avoir effectué 242 vols d’essai. Cela dit, cela ne suffit manifestement pas encore à définir la version définitive à laquelle seront encore apportés plusieurs changements. En théorie, Airbus annonce une version définitive du CityAirbus pour la fin 2023 avec une commercialisation effective dès 2025.

D’autres initiatives

Airbus n’est évidemment pas le seul à travailler sur un moyen de transport volant à tendance urbaine et individuelle. En effet, cette année, on a pu voir l’association entre FCA et Archer qui ambitionne de construire une voiture volante à décollage vertical, d’une autonomie de 100 km et d’une vitesse maximale de 240 km/h. Une entreprise slovaque a pour sa part conçu une vraie voiture volante qui pèse environ 800 kg et qui est propulsée par un moteur BMW de 160 ch.

Reste à voir comment celle-ci pourra être homologuée. Car c’est tout le problème de concevoir un double véhicule, routier et aérien. En tout cas, la course vers la voiture volante est lancée. Selon les prévisions, le secteur de la mobilité aérienne pourrait représenter un marché de 1500 milliards de dollars en 2040.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures