Mobilité

“L’objectif zéro émission est irréaliste”

La directrice générale de De Lijn, la société flamande de transport public, a jugé irréaliste l’objectif d’atteindre en 2025 une flotte de bus à zéro émission dans les centres villes, tel que le lui a assigné le gouvernement flamand.

Écrit par Belga | 14/03/2021

Le passage de la flotte De Lijn au 100% électrique dix ans plus tard (2035) – autre objectif gouvernemental – coûterait de 3,9 à 5,2 milliards d’euros, et le faire d’ici 2025 pour les centres-villes nécessiterait déjà la conversion 70% de la flotte, vu les spécificités du réseau, a exposé Ann Schoubs en commission du Parlement flamand.

“Nous devons rester ambitieux”

Ces critiques ont échauffé les esprits dans le monde politique flamand. En fin de journée, la ministre de la Mobilité Lydia Peeters a dit s’en tenir à l’objectif fixé. Nous devons rester ambitieux. Nous sommes vraiment à la traîne par rapport aux pays voisins”, a-t-elle commenté.

Astuce comptable

Comme cela a été fait pour d’autres grands chantiers, les autorités envisagent une astuce comptable, en sortant ces investissements du budget régional, mais les pourparlers sont toujours en cours avec l’Institut des Comptes nationaux (ICN). La ministre libérale lorgne aussi du côté du privé.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures