La Wallonie a actuellement dans ses cartons 2 projets visant à réserver la bande d’arrêt d’urgence aux véhicules transportant au moins 3 passagers et ne dépassant pas les 50 km/h. L’un concerne un tronçon de l’autoroute E411 entre la province de Luxembourg et le Grand-Duché; l’autre se situe sur la même autoroute mais entre Wavre et Bruxelles , un tra jet qui passe par la Flandre.

Or, il semblerait que le nord du pays, par la voie de Ben Weyts (N-VA), s’oppose à ce projet qui doit aboutir en avril prochain, s’inquiètent les parlementaires wallons.
“Le principe a été validé lors du comité exécutif des ministres de la Mobilité. Bruxelles a dit oui et on discute encore avec la Flandre”, leur a néanmoins assuré Carlo Di Antonio. “Nous avons aujourd’hui de bonnes raisons de penser que nous pourrons aboutir à un accord dans les prochaines semaines”, a-t-il ajouté.